• Bilan 2014 partie 1

    Bonjour, tout d'abord je vous souhaite à tous et à toutes, une bonne et heureuse année 2015. Alors voici mon bilan drama 2014. Vus qu'il est un peu long, je le repartirais sur 2 ou 3 articles. J'espère que ça vous plairas et ça vous donnera envie. En soit j'ai trouvé l'année 2014, un peu décevante. Mais j'ai l'impression qu'ils nous ont gardés, le meilleur pour la fin, quand je vois des dramas comme Healer ou Dr frost. Pour 2015, j'essaierais de vous donner des avis plus régulièrement.

    Coups de cœur ♥ :

    The prime minister and I

    Titre alternatif: The prime minister is dating

    Pays: Corée du Sud

    Acteurs Principaux:

    Lee Beom Su: Kwon Yool

    YoonA: Nam da Jeong

    Yun si Yun; Kang In Ho

    Chae Jeong An: Seo Hye Ju

    Nombre d'épisodes: 17 épisodes

    Année de diffusion: 2013/2014

    Genre: Comédie sentimentale/romance

    Synopsis: Nam Da jeong est une journaliste de 28 ans, travaillant pour un journal à scandales. Elle cherche à prouver que le candidat Kwon Yool (Candidat au poste de premier ministre) a une relation amoureuse avec sa secrétaire. Suite à plusieurs événements, elle se retrouve elle même au cœur d'un scandale avec kwon Yool. Nam Da Jeong, se retrouve alors en "couple" avec kwon yool et les deux apprennent à se connaître et à vivre ensemble.

     

    Bilan 2014

    Je ne m’attendais pas à grand-chose en lançant ce drama, mais il m’a laissé quelque chose de doux. J’ai vue la majorité de la série, le sourire aux lèvres. Il y a bien quelques épisodes, avec une thématique un peu plus triste, notamment avec la maladie du père de Nam da jeong. Mais le tout, m’a semblé très mignon et rafraichissant. J’ai aimé les protagonistes et notamment les antagonistes. J’ai eu un petit coup de cœur pour les enfants du premier ministre, notamment le petit dernier qui était trop choupi. Le drama, a réussi à éviter les gros clichés, même quand il s’en approché de manière dangereuse, les scénaristes les ont évités avec originalité. La pseudo-rivale amoureuse était bien construite et agréable. A aucun moment elle n’a était vraiment détestable, de même pour le second lead masculin, qui était adorable la majorité du temps.

    Mais j’ai eu un coup de cœur pour le premier ministre, car on sent qu’il veut bien faire avec ses enfants, mais ne sait pas trop s’y prendre, il les aime, mais ne leur accorde pas assez de temps à cause de son travail, il se focalise trop sur leur réussite. Et le point de vue, les actions de Nam Da Jeong, lui permet de mieux comprendre ses enfants.

    Nam Da Jeong, était intéressante, je n'ai pas eu un coup de cœur pour le personnage, mais j'ai aimé ce qu'elle apporté et sa relation avec le premier ministre. Et je dois avouer que la majorité de ses actions, réactions étaient intéressantes. Elle m'a un peu déçue sur la fin, mais elle s'est vite rattrapée.  

    J’ai trouvé le tout très sincère. L’ost était quant à elle, très sympa et m’as laissé un souvenir plutôt agréable. Bref un agréable moment, plein de bons sentiments.

    Bilan 2014

    Black & white :

     

    Titre alternatif:  Pi Zi Ying Xiong

    Pays: Taiwan

    Acteurs Principaux:

    Vic zhou: Chen zai tian/ Pi zi

    Mark Chao: Wu ying xiong

    Ivy chen: Chen lin

    Chang Chun Ning: Lan xin ying

    Nombre d'épisodes: 24 épisodes

    Année de diffusion: 2009

    Genre: Policier/action/romance

    Synopsis: Chen zai tian, est un policier dragueur du district sud de taïwan, qui mène une vie plutôt luxueuse. Suite à un événement, il est muté au district nord, où il doit faire équipe avec l'As de la brigade criminelle, Wu ying xiong qui ne jure que par la justice et le respect de la loi. Wu ying xiong est vite exaspéré par l'attitude de son nouvel acolyte, trop peu sérieux. Les 2 hommes devront apprendre à faire équipe afin de démanteler un réseau de drogue, une enquête qui les amèneras à rencontrer Chen lin, la fille d'un chef de la mafia. Mais derrière cette affaire de drogue, se cache quelque chose de bien plus grand.

    Bilan 2014

    Wouah, une véritable surprise. Black & white est comme prime minister, il ne m’inspirait pas vraiment. Mais quel claque, je suis allée de surprises en surprises tout au long du drama. Il y avait certains événements un peu gros, mais l’ensemble était explosif. J’ai aimé les protagonistes avec un petit coup de cœur pour Ivy chen, que j’aime particulièrement. J’ai dévoré le drama,  les épisodes étaient un pur plaisir. J'ai hâte de voir les 2 films qui sont sortis, car il faut l'avouer la fin du drama laisse un peu sur sa faim.

    Que dire? Au départ j'avais un peu de mal avec le caractère de zai tian, trop nonchalant, mais le drama lui décrit une histoire intéressante, développe son caractère d'une manière que j'ai vraiment aimée. J'ai appris à l'apprécié, même si certaines de ses actions m'ont déçue, j'ai fini par aimer le personnage et à le soutenir. Ying xiong quant à lui me plaisait bien dès le départ, mais son côté borné durant une partie du drama m'as un peu déplu, au final je l'ai autant aimé que zai tian. J'ai par contre préféré les principaux rôles féminins, qui amenait une certaine force au drama. Chen lin, notamment son côté fille forte, qui a grandi au sein de la mafia. Elle a clairement une vision du monde bien plus réaliste que ying xiong et qui permet à ce dernier de voir les choses sous un autre angle. C'est un personnage que j'ai trouvé juste, fidèle à elle même, honnête et attachante. Sa manière de penser et ses dialogues étaient toujours juste. Quant à Xing Yin, je l'ai trouvé un peu en retrait, mais très importante en même temps, sans ce personnage le drama n'aurait pas eu la même saveur. Son calme, sa nature m'ont bien plu et je dois avoué avoir été surprise par ce personnage sur la fin.

    Une des forces de ce drama, réside dans les personnages secondaires. De nombreux personnages attachants et intéressants. Je pense notamment à Xiao ma que j'ai adoré, son histoire m'a touchée et son caractère m'a plu. Il y a aussi Da Yan, le bras droit du père de chen lin, que j'ai beaucoup aimé, un très bon personnage. En termes d'antagonistes, il y en a beaucoup et de très intéressant, j'ai notamment aimé Gao Yi, le dealer du dreamer, totalement accro à sa drogue, son côté psychopathe était très bien joué et je trouvais qu'il été un bon antagoniste. Les membres du groupe terroriste "sarkozy'  m'ont moins emballés, mais restait très bons. (Puis bon ils auraient pu choisir un autre nom sérieux) 

    En terme d'histoire, si le début demeure assez comique, on sent vite une certaine tension s'installer au fil du drama, de plus en plus lourde, les choses deviennent plus intenses et on enchaîne les révélations, et le drama aborde différentes thématiques, de la drogue aux terroristes en passant par la corruption. Mais le drama parle beaucoup de mal et de bien, il a une philosophie plutôt intéressante d'ailleurs.

    En définitif, pour moi black & white est le meilleur drama taïwanais que j'ai vus, il est vraiment bluffant par moment et bourré de rebondissements. Mon seul regret, ne pas l'avoir visionné en HD.

    Bilan 2014

     

    C'était bien mais:

    God's gift:

    Titre alternatif: 14 Days

    Pays: Corée du Sud

    Acteurs principaux:

    Lee Bo Yeong : Kim Su Hyeon

    Jo Seung Wu : Gi Dong Chan

    kim Yu Bin (actrice) : Han Saet Byeol

    Nombre d'épisodes: 16 épisodes

    Année de diffusion: 2014

    Genre: Action/drame/famille

    Synopsis: Kim Su Hyeon est la mère d'une petite fille qui a été kidnappée avant d'être tuée. Dévastée par la mort de sa fille, elle se suicide dans la rivière où cette dernière a été retrouvée.
    C'est alors qu'au lieu de mourir, elle se retrouve 14 jours avant la mort de sa fille. Ainsi elle aura la possibilité de sauver son enfant. Mais arrivera t-elle à changer le cours des événements? Pourra t-elle sauver sa fille?

    Bilan 2014

    God's gift, cela était une aventure haletante, poignante et émouvante. J'ai été tenue en haleine tout au long de mon visionnage, m'attendant à tout au fur et à mesure des épisodes, frôlant la crise de nerf par moments. J'ai aimé l'histoire et les protagonistes. Espérant que tout s'arrange. Mais je trouve que le drama, à un peu abusé sur certains points, notamment le nombre de psychopathes que l'on voit, qui certes servaient le scénario, mais me semblait un peu invraisemblable. Bien sûr l'histoire reste bien construite et ça permet de rester à fond dans le drama.

    J'ai trouvé la mère vraiment touchante, dans ses actions, dans sa détresse, elle semblait au bord du gouffre au fur à mesure du temps qui passait, mais on sentait tout l'amour pour son enfant. Don Chang était un personnage assez mystérieux, mais il apporté de la bonne humeur et du bon sens, je l'ai vraiment apprécié tout au long du drama. Enfin j'ai été attendrie parb toute choupie comme tout, mais bordel qu'est ce qu'elle est imprudente. Je veut bien qu'elle soit innocente, inconsciente du danger ça reste une enfant, mais il faut avouer que 60% des événements n'auraient pas eu lieu, si elle avait fait un peu attention. Par contre, j'ai aimé son amitié avec le neveu de Don chang, toute naturelle et mignonne. Mais même si j'ai vraiment aimé le drama, au final je suis un peu gêné par le fait qu'on touche à une fillette, je n'aime pas vraiment quand on touche aux enfants dans les œuvres en général.

    Bilan 2014

    Empress ki:

    Titre Alternatif : Empress Qi/ Hwatu/Ki Hwanghoo

    Pays : Corée du Sud

    Acteurs principaux:

    Ha ji Won: Impératrice Ki

    Ju Jin Mo: Wang Yoo

    Ji Chang Wook: Empereur Huizong

    Année : 2013/2014

    Nombre d’épisodes : 51 épisodes

    Genre : Historique, mélodrame, romance, action.

    Synopsis:Ce drama raconte l’histoire de ki SeungNyang fille de Goryeo, concubine devenue Impératrice de Yuan (Dynastie fondé officiellement en 1279*). L’impératrice Ki a régné pendant 37 ans, nous suivons ses pas avant son règne et pendant.
    *La dynastie Yuan n’aurait pas pu voir le jour si Gengis Khan n’avait pas était élu grand Khan des mongols en 1206. Cette dynastie est aussi la première dynastie chinoise non-Han.

    Bilan 2014

    Ah Empress ki, ce drama me laisse globalement un très bon souvenir. J'ai trouvé les protagonistes très bons dans l'ensemble. Avec une mention spéciale pour Ji chang wook, qui a été pour moi la révélation du drama, j'ai aimé l'empereur qu'il a joué, sa manière de sourire, la manière dont il sombré dans la folie peu à peu. Il arrivait très bien à retranscrire les émotions de son personnage. J'ai aimé Ha ji woon, qui a su joué une femme forte, qui arrive à faire face au destin qui s'acharne sur elle. Sa combativité était impressionnante, elle a eu de beaux moments, des moments épiques, j'ai été impressionnée par la force de Seung Nyang, même si je n'étais pas toujours d'accord avec ce personnage aveuglée parfois par sa vengeance. J'ai eu plus de mal avec Wang Yoo, trop parfait, lisse, plat et inintéressant. Je n'ai pas réussi à m'attacher au personnage du début à la fin. J'ai même eu plus d'affection pour Tanashiri, alors que c'était une véritable garce.

    Les antagonistes étaient vraiment intéressant, El temûr était vraiment convainquant, malgré son rire de méchant de Disney, il m'as vraiment plu, son intelligence, son arrogance, sa puissance, c'était des éléments intéressants. Même sa chute dans la démence était bien amenée. Tanashiri quant à elle était une antagoniste, que j'ai longtemps détesté, mais je me suis mise à avoir de la peine pour elle à différent moments, mais certaines de ses actions, sont tellement cruelles que je me mettais encore plus à la détester. Elle a su vraiment être une rivale pour SeungNyang. J'ai moins été emballé par les antagonistes de la dernière partie, des pâles copies d'El temûr et Tanashiri.

    Au niveau des personnages secondaires, beaucoup de petits coups de cœur, mais une mention spéciale, pour le personnage de Tal Tal, juste excellent dans son rôle, impressionnant, juste, c'est le seul qui a toujours garder le bien du peuple et de son clan en tête du début à la fin.

    Un gros coup de cœur, aussi pour l'OST, notamment pour les instrumentales qui étaient magnifiques, les autres musiques comme thorn love étaient très belles.

    Mais Empress ki, à eu un peu de mal sur la fin, sur les 51 épisodes, on sent quelques longueurs, j'ai aussi était déçue, que le temps qui passe soit aussi ambigus. De plus il faut avouer que certaines situations sont un peu trop invraisemblables et quelques petites incohérences m'ont dérangé. Empress ki aurait pu être un vrai coup de cœur, avec 5 épisodes en moins. Et un peu plus du règne de l'impératrice ki.

    Bilan 2014

     

    Bride of the century:

    Titre Alternatif : Hundread Year bride

    Pays : Corée du Sud

    Acteurs principaux:

    Lee Hong Gi: choi kang ju

    Yang Jin Seong: Na du rim/Jang yi gyeong

    Nombre d'épisodes: 16 épisodes

    Année de diffusion: 2014

    Genre: Mélodrame/romantique/Fantastique

    Synopsis: Choi kang ju est l'héritier d'une des plus grandes compagnies de Corée. Depuis 100 ans, sa famille est victime d'une malédiction qui entraîne la mort de la première épouse du fils aîné. Jang yi gyeong sa fiancée, décide de disparaître peu avant le mariage, après avoir eu connaissance de la malédiction. C'est alors que la famille de Jang yi gyeong, décide d'utiliser Na du rim, une jeune fille qui ressemble trait pour trait à leur fille en remplacement.

    Bilan 2014

    Ah bride of the century, où l'exemple type du drama très intéressant, mais où tout se casse la figure dans les deux derniers épisodes. Je me demande toujours pourquoi les scénaristes ont fait ça, ça me laisse un goût un peu amer. J'ai aimé le concept du drama, la relation entre Na du rim et kang ju qui se construit au fur et à mesure des épisodes, la confiance et l'amour qui s'installe entre les deux. Le personnage du fantôme était aussi très intéressant, peu présente, mais j'aimais ses interventions. L'histoire m'a bien plu, le passé de la famille de kang ju était intéressant et on se demande pourquoi la malédiction, pourquoi jang yi gyeon et na du rim, se ressemble tant physiquement, alors qu'elles n'ont aucun lien de parenté.

    Na du rim, est un personnage qui m'a bien plu durant les 3/4 du drama, pleine de vie, gentille, passionnée, forte et un peu maladroite. Elle apprends à aimé kang ju, pour ce qu'il est et non pour la famille dont il est issu ou son statut. J'ai aimé la relation qu'elle entretenait avec le père de ce dernier, qui était simple. Mais le personnage m'a terriblement déçue sur la fin, les choix qu'elle prends dans l'avant dernier épisode, sont incompréhensibles, elle a juste fuie lâchement, heureusement la fin la rattrape un peu. Choi kang ju, semblait froid au début, mais au fur à mesure, il apprend à montrer ses sentiments, à faire confiance, à sourire et à aimer, j'ai aimé ce personnage.

    Par contre les deux principales antagonistes, sont à jetés à la poubelle, garces, manipulatrices, insupportables. Même si j'ai l'habitude des personnages pourris et détestables, la mère de Jang yi gyeong et Jang Yi gyeong, font parties des pires. Je crois que la dernière antagoniste à m'avoir fait cet effet, c'est celle de "my princess".

     

    Bilan 2014

     


     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 27 Novembre 2016 à 13:32
    WOW just what I was searching for. Came here by searching for tham lot san o to
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :